• Région PACA

    Développement d'une application iPhone pour la région PACA.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • CLIENTS:
  • Région PACA
  • Carte d'Or
  • Coriander and Lemon
  • Guide Sésame
  • Direction-vin

Application mobile ou application native ?

Nous voyageons de plus en plus, et pour cela, nous avons de plus en plus besoin que notre univers bouge avec nous. A l’image d’un monde en perpétuel mouvement, tout devient mobile : les téléphones bien sûr, mais aussi les ordinateurs, l'Internet, la musique, les jeux, les infos, la télévision, la publicité, le commerce... Rien n'y résiste, et le mouvement n’en est qu’à ses balbutiements. Aujourd'hui le mobile est l'industrie montrant la plus forte croissance, toutes industries confondues. Aussi, la nécessité de se positionner sur le support mobile s’est vite imposée comme une évidence pour les sociétés, les marques et leurs produits. Seulement voilà, avant de se lancer à corps perdu dans cette aventure, il vaut mieux connaître un minimum la jungle des applications mobiles. Quel support choisir, avec quelle technologie, et à quel prix ? Voici quelques éléments de réponse.


Il y a aujourd'hui deux types de développement à envisager lorsqu'on se lance dans la conception d’une application mobile:


-Commençons par le développement natif : il s'agit là d'applications qui seront téléchargeables sur des app stores. Elles doivent être conçues dans un environnement propre au smartphone que l'on cible. En d’autres termes, elles ne fonctionnent que sur le support pour lequel elles sont destinées. Par exemple, pour être présent sur iPhone (25% du parc) et Android (30% du parc) à la fois, il faudra deux projets de développement différents ainsi que deux compétences bien distinctes.


-Le développement HTML mobile quant à lui, est beaucoup moins spécifique que le développement natif. Il s'agit tout simplement d'un site web mobile, c'est à dire adapté à la navigation via un terminal mobile. Son avantage premier est que le code HTML est compris par tous les smartphones. Cette méthode permet donc une compatibilité immédiate avec tous les terminaux disposant d’une connexion internet.


En général, une application native permet une expérience qui surpasse celle des meilleurs sites web mobiles du moment. Mais cela a un coût. Il n’est pas difficile de faire une application web fonctionnant sur la plupart des smartphones. La conception d’une application iPhone native, en revanche, est bien plus complexe. Il en va de même sur les supports Android et BlackBerry. En bref, pour que les utilisateurs de ces appareils soient en mesure d'avoir leur propre application native, il faudra bâtir chacune d’elles depuis le début, ce qui génère évidemment des coûts supplémentaires par rapport à la conception d’une application web. 


Si vous souhaitez rentabiliser votre produit mobile, une application native reste la meilleure option. Un site web mobile ne peut pas s'intégrer à la facturation iTunes (qui, en sus, offre un marché de 125 millions d'utilisateurs de téléphones mobiles).  Il vous faudra donc développer vos propres solutions de paiement pour monnayer l’accès à votre site Web mobile, ce qui n’est pas si simple de nos jours.
Il est évident que les sociétés qui développent une application avec un objectif de marketing ou de services aux clients ont pour but de toucher le plus vaste public possible.  Dans ce cas-là, le plus judicieux serait de proposer une application gratuite.

Les applications se divisent en deux catégories :

1. D’une part, celles destinées à générer directement des revenus (les applications payantes, en somme).
2. D’autre part, celles construites à des fins de marketing, de branding, ou de service à la clientèle.

Pour faire le bon choix quant au développement d'une application, il faut considérer plusieurs aspects importants :

•D’abord, la connexion : Personne n’aime voir apparaître un message d’erreur intempestif signalant une défaillance de réseau en pleine consultation de contenu sur son mobile. Malheureusement, il faut se faire à l’idée que tous les endroits ne disposent pas d’une connexion internet décente. Être capable de proposer une application disponible partout, tout le temps est donc un avantage de poids. Pour le moment seules les applications natives permettent un tel service puisqu’une fois installées, elles peuvent tout à fait fonctionner sans connexion internet.

 

• Ensuite vient l’ergonomie: C’est le gros point fort des applications natives. Elles améliorent le confort de l’utilisateur, non seulement par les performances qu’elles proposent mais également grâce à l’intuitivité de l'interface de l'appareil à proprement parler. Rien de plus normal étant donné qu’elles sont spécialement conçues pour le terminal qui les supporte.
A noter aussi que le lancement d’une application native se fait d’une simple pression sur l'icône correspondante sans avoir besoin de passer par le navigateur internet, comme c’est le cas avec les sites mobiles. De plus, la possibilité d’exécuter l’application en tâche de fond et de recevoir certaines notifications (comme le font les applications twitter, facebook ou skype) est particulièrement intéressante.


L’intégration des fonctionnalités de l’appareil (appareil photo, caméra, GPS…) est également un plus non négligeable des applications natives (rares sont les WebApps qui proposent la même chose). Elles vous permettront de créer des applications toutes plus inventives les unes que les autres.


• Les mises à jour : Il faut savoir que les mises à jour des applications natives doivent au préalable passer par le Market/ App Store où elles seront mises à la disposition des utilisateurs. En revanche, les applications Web sont automatiquement mises à jour.

 

• Enfin, la maintenance : Une application native nécessite le développement d’au moins deux projets sur IOS et Android. Ce qui multiplie le coût de développement et de maintenance.


Si, après avoir lu ceci, vous n’arrivez toujours pas à définir la méthode la plus adaptée à votre projet, n’hésitez pas à nous contacter.