• Région PACA

    Développement d'une application iPhone pour la région PACA.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • CLIENTS:
  • Région PACA
  • Carte d'Or
  • Coriander and Lemon
  • Guide Sésame
  • Direction-vin

Quels leviers de marketing digital actionner en 2017 ?

27 Mars 2017

Multiplier ou non les supports de marketing digital


La famille des outils de marketing digital ne cesse de s’agrandir, mais chaque innovation ne remplace pas totalement les précédentes. De nombreuses entreprises se demandent si la nécessité d’une présence omnicanale implique de se doter de toutes les technologies à la mode.


La réponse est non. Malgré l’effervescence autour de la sortie régulière de nouveaux outils, l’entreprise doit garder une cohérence dans sa présence numérique. Il n’est donc pas judicieux de chercher à doter chacun de ses produits, services ou projets de son propre site internet, application mobile ou fil Twitter.


Comme en mix-marketing, le choix des bons supports ne doit reposer que sur deux points-clés : les usages et attentes du public ciblé. Si les études des comportements et parcours clients désignent par exemple Twitter comme point de contact principal, inutile de consacrer trop de temps et d’argent aux autres. Les efforts doivent être concentrés sur le développement d’une stratégie SEO et une politique d’engagement sur ce réseau pour capter davantage de clients.
Les catégories de levier marketing à actionner en 2017


Les points de contact digitaux peuvent être regroupés en cinq catégories, mais tous ne seront pas pertinents pour l’entreprise. En général, il est recommandé de se focaliser sur trois types de points de contact pour optimiser sa performance digitale. Chacun répond à des objectifs précis et peut être associé à des leviers marketing gratuits ou payants.


1. Le site, le blog et l’application mobile sont efficaces pour optimiser l’expérience utilisateur et augmenter la conversion ou lancer une campagne de remarketing (leviers de performance de conversion).
2. Les réseaux sociaux privés ou professionnels permettent d’engager les fans et les transformer en ambassadeurs grâce au community management et à la relation client, ainsi que les campagnes de sponsoring de posts (levier de performance sociale).
3. Les moteurs de recherche requièrent des contenus de qualité et une optimisation technique, complétés par un référencement payant (leviers de performance search).
4. La communauté de clients en base nécessite des relations personnalisées via des interactions par e-mail, SMS, notifications pour collecter des contacts, faire du marketing automation, etc. (leviers de performance relationnelle).
5. Les influenceurs et les médias jouent un rôle-clé dans la construction de la réputation. Les actions de veille et d’e-RP ainsi que les partenariats favorisent les opinions favorables sur l’entreprise.
Choisir entre leviers « gratuits » et leviers payants
Pour garder la maîtrise de ses coûts et limiter une éventuelle dépendance aux grandes plateformes publicitaires, il est préférable de donner la priorité aux approches organiques : création de contenus pertinents, actions pour engager les utilisateurs, etc. Ces leviers offrent en outre un gain d’expérience précieux et affinent la connaissance des prospects. Le payant sera envisagé s’il faut redresser rapidement de mauvaises performances ou accélérer le reach.
Mais que l’entreprise débute dans sa démarche digitale, souhaite faire un bilan de sa présence sur Internet ou l’améliorer, 3 ingrédients conditionnent le succès :
#1 Une connaissance approfondie des cibles
#2 Un choix judicieux des points de contact à prioriser
#3 L’activation des leviers marketing

Auteur:

Anya Robet-Novitchenko

marketing digital, sites web, gestion réseaux sociaux